Parlons compétences – Le management face au défi de l’accompagnement des compétences

Le 3 mars 2020, l’Association pour l’accompagnement et le développement de compétences, organisait une journée professionnelle consacrée à la Formation en Situation de Travail, à l’Apprentissage et à l’évolution du rôle des managers. Nous vous présentons dans cet article une synthèse des tables rondes dédiées à ce sujet 1.

Dans un contexte de transition numérique, les entreprises font face à des situations transformatrices rapides. Un des enjeux majeurs est le développement accéléré de nouvelles compétences et cela bouleverse les comportements managériaux dans l’entreprise.

Le management face au défi de l’accompagnement des compétences, quand est-il ?

Lire la suite >>

Quelles compétences pour quels territoires ?

Pôle Emploi vient de publier une étude particulièrement utile, coordonnée par Frédéric Lainé et Thomas Vroylandt (Direction de la Statistique, des Etudes et de l’Evaluation) , dont voici l’introduction :

Les offres et les demandes d’emploi ne sont pas réparties de la même façon sur le territoire national.

Au-delà des désajustements globaux, on peut observer des écarts entre la localisation des compétences demandées par les recruteurs et celles des compétences détenues par les demandeurs d’emploi. Cette étude exploite les données sur les compétences mentionnées dans les offres d’emploi et les profils des demandeurs d’emploi, pour mesurer les écarts de demande et d’offre de compétences sur les territoires. La demande de compétences comme l’achat-vente ou le secrétariat est répartie de manière relativement uniforme sur le territoire national, alors que d’autres comme la cuisine-restauration, l’informatique-numérique ou celles relatives à l’agriculture sont concentrées sur certains territoires.

La répartition géographique différente de l’offre et de la demande engendre des désajustements locaux, avec un éventail plus ou moins large selon les compétences.

Cette étude est disponible en téléchargement ci-dessous :

C’est dès maintenant qu’on voit les organisations, les activités et les compétences bouger … mais avec quelles conséquences demain ?

Comment pourrait-on être utile dans les semaines et les mois qui viennent si on se contentait de plaquer des vœux pieux de changement (du genre « plus rien ne devrait être comme avant ») sur la reconduction, plus ou moins avouée, des impasses organisationnelles et managériales des années passées ?

En somme, dans tout le bruit médiatique sur la crise sanitaire et, pour une large part, économique, peut-on faire la place qu’elles méritent à quelques questions étroitement intriquées :

• Qu’est-ce que le confinement nous a appris que le projet de « Société de la compétence » (prôné dans la Loi du 5 septembre 2018) ne pourrait se permette d’ignorer ?
• Qu’est-ce que les entreprise et leurs partenaires sociaux devraient prendre au sérieux dans de futurs Accords (et d’abord dans des travaux à confier d’urgence aux Observatoires de branches et aux OPCO) ?

Lire la suite >>