Le nouveau paysage des Opérateurs de Compétences – OPCO

Depuis avril 2019, et après de longues et parfois tumultueuses négociations entre Branches (y compris sous la pression de l’Etat dans plusieurs cas) 11 opérateurs de compétences ont été agréés. Les rattachements, parfois difficiles à comprendre (où les rapports de forces semblent avoir parfois compté plus que les logiques de métiers), ont été réalisés d’abord sur la base ces Conventions Collectives Nationales (CCN) ; cependant chaque OPCO pourra accueillir les entreprises ne relevant pas nécessairement d’un accord national de branche sur la formation mais dont l’activité principale relève de son champ d’intervention.

Les anciens OPCA restent les interlocuteurs des entreprises et des prestataires concernés jusqu’à la mise en place effective des OPCO. Ceux-ci auront pour rôle de favoriser la transition professionnelle des salariés, d’apporter aux Branches adhérentes l’appui technique nécessaire pour établir une GPEC et les aider à déterminer les niveaux de prise en charge des contrats d’apprentissage et de professionnalisation et d’assurer le financement de ceux-ci. Et jusqu’au 31 décembre 2020, au plus tard (date de l’entrée en vigueur de la collecte par l’Urssaf) les OPCO sont agréés pour collecter les contributions des employeurs au titre du financement de la formation professionnelle et de l’alternance.

Lire la suite >>

Les Brèves de la rentrée

* UN PROJET, UN RESEAU, UNE STRATEGIE DE DEPLOIEMENT DE L’AFEST : un réseau d’acteurs et de structures de proximité, coordonné par Emmanuel BEGON (qui avait été fortement impliquée dans les expérimentation préalable à la sortie du Décret du 28 décembre 2018 ) se met en place afin de créer, dans les territoires, les conditions pour favoriser le déploiement des actions de formation en situation de travail (Afest).
Ce réseau intitulé « La Maison de la formation en situation » se place sous l’égide d’une orientation qui nous est chère : partir du travail pour aller vers l’acquisition de compétences et la construction de parcours professionnalisants. En savoir plus : Articles du Quotidien de la Formation du 6/03/2019 et du 12/05/2019

…et bien sûr : participer à l’ATELIER DU LAB’AC d’octobre 2019 dédié à ce sujet !

* LE « PLAN DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES » PEINE A SE CONCRETISER : Dûment prévu dans la Loi du 5 septembre 2018, le « Plan de développement des compétences » en est encore à ses balbutiements en entreprise. Une enquête réalisée auprès de DRH et de RF par la société COMUNDI constate que l’information est bien passée , la mise en œuvre ne suit pas : près de la moitié des responsables interrogés n’avaient pas encore engagé de « Plan de développement des compétences » en juin 2019. La nouvelle définition , élargie, de l’action de formation et le nouveau dispositif PRO-A sont encore mal  maîtrisés … et la réforme du financement et des OPCO interpelle et/ou inquiète de nombreuses entreprises de 50 à 300 salariés. Reste que tout ceci peut se transformer en une bonne chose, partout où les dirigeants de l’entreprise rentrent dans une nouvelle logique d’investissement et une nouvelle culture de management du développement des compétences (avec des changements de posture et de rôle et un outillage capable de suivre le retour sur investissement des actions menées).
En savoir plus : aller sur le site de COMUNDI https://www.comundi.fr

… et, bien sûr : participer à l’ATELIER DU LAB’AC d’octobre 2019

* LE RÉSEAU EMPLOIS COMPÉTENCES (REC)
Animé par France Stratégie, le Réseau Emplois Compétences a été créé en 2015 pour « renforcer la capacité collective d’observation et de prospective » des acteurs de l’emploi, de la formation et de l’orientation. Il réunit des observatoires de branches et régionaux et des acteurs de l’emploi, de la formation et de l’orientation. Il réunit des observatoires de branches et régionaux et des acteurs de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles : administrations, Insee, Pôle emploi, France Compétences, ANDRH, experts qualifiés, …
Outre le groupe de travail « Mobilisation des compétences en entreprise », lancé le 13 mai 2019, (et dont la Note de cadrage est désormais disponible au format PDF – 137 ko), l’agenda de l’année du REC prévoit :

o des réunions thématiques, dont une première sur les « impacts au niveau national des cadres européens sur les compétences » qui se tiendra la semaine du 20 mai 2019 à Bordeaux, dans les locaux de l’Agence Erasmus + ;
o des « Rendez-vous du REC », dont un sur la filière numérique qui se tiendra le mardi 25 juin 2019 dans les locaux de France Stratégie.
En savoir plus : https://www.strategie.gouv.fr/chantiers/reseau-emplois-competences

* Le CEDEFOP (Centre européen pour le développement de la formation professionnelle) a mis en place une veille en temps réel sur les compétences en analysant les offres d’emploi en ligne. Il examine ces données pour « produire des informations plus rapides et plus détaillées sur les compétences, en complément de ses prévisions régulières à long terme en matière de compétences à l’échelle européenne, de l’enquête européenne sur les compétences et les emplois, et de l’indice européen des compétences. »