Editorial

« L’expérience, c’est avec elle que tout commence » (E.KANT)

Cette année 2022, marquée par tant de difficultés aussi bien pour les entreprises et leurs salariés que pour celles et ceux qui les accompagnent, est aussi celle de nombreuses remises en cause et de quelques promesses.

L’adéquationnisme de l’emploi n’a plus cours et les pratiques de rapprochement, de fait et parfois de force, des besoins de recrutement des entreprises et des demandeurs d’emploi disponibles ont été « ringardisées » par la crise sanitaire et économique et la lente sortie de crise en cours.

L’accompagnement des besoins de reconversions des productions (de biens et de services) comme des actifs eux-mêmes a été confirmé comme enjeu et comme levier (cf. article du 2 mai 2022 sur notre BLOG).

Et les transitions professionnelles et les mobilités qu’elles doivent prendre en compte sont clairement à l’ordre du jour pour un bon moment …

Et dans ce contexte, le fait que cette année soit aussi celle des « 20 ans de la Validation des Acquis de l’Expérience » (que nos amis de CFS+ ont mis à l’ordre du jour de leur webinaire de rentrée) n’est pas anodin !

Pour nous, il ne s’agit pas d’une « commémoration » (cf. la tribune de notre ami Gilles SCHILDKNECHT) mais bien d’un nouvel élan à donner, avec de nouvelles ambitions à porter :

  • sortir du corset de dispositions qui, en s’empilant, ont bureaucratisé la VAE et l’ont éloigné des ambitions initiales de leurs concepteurs (Gérard LINDEPERG, Nicole PERY et notre regretté Vincent MERLE),
  • reposer de façon exigeante les conditions d’une véritable Reconnaissance des acquis de l’expérience (à laquelle concourt en partie l’actuelle expérimentation REVA),
  • intégrer à cela les travaux en cours de l’AFNOR sur l’évaluation des compétences (dont nous reparlerons à la fin de l’automne),
  • et oser enfin reposer la question des Qualifications sur de nouvelles bases, en aidant aux dialogues entre partenaires sociaux pour l’intégration des compétences transverses et la prise en compte des « blocs de compétences » dans la redéfinition de certains grilles de classification …

Bref, il y a là un beau programme de travail pour nous … et pour tous les acteurs concernés (chefs d’entreprises, manageurs, responsables d’OPCO ou d’Observatoires de branches, partenaires sociaux, institutions – ressources  ou professionnels de l’accompagnement de la compétence, dans leur diversité) qui voudront bien qu’on s’y attèle ensemble !

Jacques FAUBERT,
Président de l’Association pour l’accompagnement et le développement des compétences

Nouvelles géographies du travail, de l’emploi et des compétences

Compte-rendu de notre Université de Printemps 2022

L’édition 2022 de l’Université ADEVCOMP était consacrée cette année aux « Nouvelles géographies du travail, de l’emploi et des compétences ». Elle est venue clore le Cycle des Mobilités initié depuis décembre 2021 et qui l’a préparé au fur et à mesure de 5 « Conversations Professionnelles ».

Ci-dessous notre reportage photographique

Lire la suite >>

L’ACCOMPAGNEMENT : ENJEU ET LEVIER DE LA REFORME

De l’ensemble des « nouveautés » amenées par la Réforme du 5 septembre 2018, les commentateurs comme la majorité des acteurs ont principalement retenu les problèmes de financement (collecte, priorités, …), la mise en œuvre du CPF, les rôles dévolus respectivement à FRANCE COMPETENCE et aux OPCO, la place désormais allouée à l’Alternance (et spécialement à l’Apprentissage) et les différentes facettes de la question des Certifications (celles des parcours et celles des opérateurs)…

Tout ceci est bien vu et devrait amener à s’intéresser au sort des propositions des partenaires sociaux qui, pour l’essentiel, portent sur ces sujets, tant dans la campagne que dans les décisions à venir.

Lire la suite >>