Editorial n° 2 – 2020 : Aller de l’avant … malgré tout !

« Que de projets divers on aime à caresser, sans songer au hasard qui les vient contrarier »
(Publius Syrus, poète latin – 1er siècle avant J.C.)

Nous avons eu, en tant qu’Association, plus de chance que beaucoup d’entre-nous ou de nos partenaires au niveau de nos entreprises : ce que à quoi nous avions dû renoncer en décembre 2019, nous l’avons tenu et réussi le 3 mars dernier. Nous y reviendrons…

Mais, force est de constater que depuis la tenue de notre RENCONTRE PROFESSIONNELLE, les reports et les annulations d’activités n’ont cessé de tomber, du fait de l’épidémie de Covid19 : sans même qu’on sache la date de fin possible du confinement (et indépendamment des aides publiques, des reports de charges et des avances de trésorerie, susceptibles d’atténuer le phénomène) le tableau des pertes d’activités et de revenus est déjà sidérant ; sans parler d’initiatives précieuses de plusieurs de nos partenaires reportées sine die (comme plusieurs Matinales de l’AFREF) ou au second semestre (comme la Biennale du CEREQ) ou à minima très décalée (comme le Printemps de la prospective reporté au 12 juin prochain… si tout va bien).

Disant cela, et regrettant ici les pertes souvent sèches de nos collègues « accompagnateurs de compétences » (consultants, formateurs, coachs, …), nous n’oublions pour autant ni les victimes du Covid19 ni le formidable combat de la « première ligne » sanitaire et de la chaîne de dévouements qui assure par ailleurs nos approvisionnements du quotidien.

Mais les questions qui se posent à notre profession sont prégnantes :

S’impliquer dans la continuité d’activités de certains clients, en agissant sur le terrain des conditions de travail et de la prévention, pour accompagner les organisations sous tension des secteurs toujours en production ;

Assurer sa propre continuité de travail, tant par le bon usage du télétravail qu’en développant le « e-learning » : c’est l’occasion d’aller plus et mieux sur ce terrain (où les prestataires du développement des compétences étaient attendus depuis longtemps), en profitant de la gratuité de nombreux outils mis à disposition par le Ministère du travail ou nos amis du FFOD ;

• Se préparer à accompagner la reprise des activités et des besoins des entreprises, de leur management et de leurs salariés ; en somme il nous appartient, collectivement, de « penser le jour d’après » !

Et sur ce dernier point, plus que jamais, notre Association pour l’accompagnement et le développement des compétences a et aura de plus en plus son rôle à jouer : des pistes émergeant de notre RENCONTRE PROFESSIONNELLE du 3 mars dernier aux projets de travaux que nous portons et qui serons concrétisés dans les mois à venir …

Comme le disait BERGSON « L’avenir n’est pas ce qui va arriver, mais ce que nous allons faire » … et nous le ferons ensemble !

Jacques FAUBERT
Président de l’Association pour l’accompagnement et le développement des compétences © – Mars 2020.

L’APEC éclaire les contradictions du management

• L’APEC éclaire les contradictions des entreprises et de leur management face au développement des compétences :

Lors de la « Rencontre Professionnelle » du 3 mars 2020, Joseph COVIAUX (Chef de projet – Pôle Etudes) est venu présenter et mettre en discussion la dernière étude, réalisée en décembre 2019, sur « Les nouveaux enjeux du management ». Vous trouverez ci-dessous sa présentation …

Mais ce n’est pas le seul apport récent de l’APEC sur ce terrain, et nous conseillons aussi la lecture d’une étude parfaitement complémentaire (elle aussi de décembre 2019) sur « Les cadres et la formation professionnelle ».

• Un point d’appui pour le dialogue social autour du rôle et de la responsabilité des cadres en matière de compétences :

Le 28 février, les partenaires sociaux ont trouvé sur la table de négociation un projet d’Accord National Interprofessionnel relatif à l’encadrement. Au-delà des importantes questions de statuts et de prise en considération globale du rôle des cadres (et spécifiquement de celles et ceux en situation de management), ce texte apporte un éclairage précieux sur l’ensemble des domaines dans lesquels les cadres doivent s’impliquer en termes de compétences : de l’Alternance et l’AFEST à la VAE en passant par le CEP… c’est toute la palette des « actions concourant au développement des compétences » qui est dans la cible de cet ANI (et au-delà, pensons à l’entretien professionnel, qui peut contribuer fortement aux transformations des organisations, des compétences et des qualifications). Souhaitant en bon usage en entreprise !

Les événements 2020

  • La première RENCONTRE PROFESSIONNELLE de notre Association, intitulée « Parlons Compétences », s’est déroulée le 3 mars 2020, de 9h30 à 17h30 au « 253 », rue du Faubourg Saint-Martin 75010 Paris

Cette journée aura permis d’échanger sur les conditions de réussite des stratégies de développement des compétences, depuis leur émergence dans l’entreprise et le système de travail jusqu’aux enjeux de leur gestion par les manageurs (eux-mêmes « challengés » sur leur capacité en matière d’accompagnement des compétences de leurs équipes comme des nouveaux entrants dans l’entreprise).

Le programme s’est déroulé en 2 temps, avec de nombreuses contributions, avec :

  • 2 ATELIERS, en matinée, ont mis en discussion l’AFEST et l’Apprentissage (et notamment les CFA d’entreprises) … Un compte-rendu intitulé « l’AFEST bouscule les organisations et le management »  est paru dans le Quotidien de la Formation du 5 mars 2020. 
  • 1 PLENIERE, l’après-midi, a donné l’occasion de s’interroger sur les tensions qui pèsent sur le management, son rôle et ses responsabilités, notamment pour relever le défi de l’accompagnement des compétences (et lui faire sa place dans les standards managériaux) … Un reportage très complet est paru sous le titre « Le management, au coeur des stratégies de développement des compétences » dans le mensuel INFFO Formation n° 984.

Un reportage vidéo a été réalisé à cette occasion et sera prochainement disponible.

  • Le programme des « Conversations Professionnelles » 2020 sera communiqué prochainement, ici même.